menu
menu

Formation dans le design des intersections protégées, San Diego, États-Unis

Comme de nombreux autres territoires en Amérique du Nord, la région de San Diego cherche à améliorer de manière proactive l’accessibilité de ses rues pour tous les modes. SANDAG, l’agence de planification régionale de San Diego, souhaitait renforcer les compétences de ses collaborateurs pour planifier et concevoir des installations permettant de soutenir le développement de réseaux cyclables de meilleure qualité. Pour ce faire, Mobycon a été chargé d’organiser un atelier d’une demi-journée axé sur la conception des intersections.

Les intersections sont les principaux points de conflit sur le réseau et représentent donc l’opportunité d’avoir un impact durable sur la sécurité des usagers. Mobycon a présenté les principes de la conception néerlandaise des intersections et les impacts positifs du concept de “sécurité durable” (sustainable safety) sur la diminution des accidents aux Pays-Bas.

Une attention particulière a été portée sur la manière d’aménager les rues historiquement larges et de concevoir des intersections plus sûres pour les vélos, ainsi que sur l’encadrement des solutions de mobilités émergentes dans la ville, comme les scooters, les vélos électriques et les Free Ride San Diego (FRED).

L’atelier s’est déroulé en deux parties : une présentation théorique suivie d’une mise en pratique en groupes.

La partie présentation a abordé quatre principes clés :

  • Le concept de « sécurité durable » et la conception des intersections protégées,
  • Les choses à ne pas faire : divers exemples d’intersections protégées qui ont mal été conçues et comment éviter ces erreurs.
  • Les types de carrefours : y compris les carrefours signalisés, non signalisés, majeurs et mineurs, les rampes d’accès et de sortie.
  • Les ronds-points protégés, avec ou sans priorité aux cyclistes.

Pour la partie interactive de l’atelier, les groupes ont travaillé sur des vues aériennes d’intersections de San Diego. Il fallait appliquer les principes présentés pour réaménager les intersections. Nous avons également insisté sur l’importance de comprendre le contexte local dans la réflexion sur les aménagements les plus adaptés et les principes à appliquer.