menu
menu

Plan Vélo Bremner, Alberta, Canada

Le comté de Strathcona élabore l’équivalent d’un PLU pour la ville agricole de Bremner, située à l’Est d’Edmonton. Une attention particulière est donnée au concept de « smart growth » (développement réfléchi d’un territoire majoritairement agricole) qui passe notamment par le développement d’un réseau de transport en commun et d’aménagements pour les modes actifs.

En collaboration avec notre partenaire canadien Stantec, Mobycon s’est concentré sur l’examen du projet de réseau routier sur le territoire de Bremner. Une analyse de potentiel du vélo a été réalisée afin de comprendre l’incidence des aménagements cyclables sur les habitudes de déplacements locaux. Cette analyse a notamment fait la distinction entre les investissements exclusifs et non exclusifs au vélo. Le but de cette étude est d’identifier des investissements les plus susceptibles d’inciter les déplacements à vélo plutôt qu’en voiture.

Cette méthodologie, « estimer l’impact bénéfique des divers niveaux d’investissement pour déterminer la meilleure façon d’augmenter la part modale du vélo  », a finalement fait ses preuves et les résultats ont permis de formuler des recommandations pertinentes pour les phases futures du projet.

À l’aide d’une analyse STAR, Mobycon a évalué l’ensemble du réseau routier et a identifié les rues devant donner la priorité au vélo. Une génération de voyages basés sur le SIG a été réalisée en mettant l’accent sur les trajets à vélo de courte distance, limité à 6,5 km. Cette focalisation a permis de déterminer les emplacements catalyseurs pour la future infrastructure cyclable de Bremner.

Mobycon a également utilisé la méthode BRUTUS : en utilisant d’abord les modélisations traditionnelles de trafic, des ensembles de données plus précises sur le contexte local ont progressivement été ajoutés. Cette méthode permet une estimation fine des effets des aménagements cyclables sur l’évolution des parts modales du vélo et de la voiture. Ces ensembles de données rassemblent de nombreux indicateurs, tels que la qualité, ou l’attrait de l’infrastructure, la largeur de la voie cyclable ou encore son degré d’inclinaison.

La modélisation a révélé qu’avec un niveau élevé d’investissement dans les infrastructures, on pourrait s’attendre à un doublement de la part modale du vélo (jusqu’à 17 %) dans le cadre de ce projet en Alberta périurbaine.